Conseils gÉnÉraux

Une fois que vous avez décidé d’acquérir un hélicoptère presque neuf, vous devriez communiquer avec nous afin de discuter de vos différentes options et suivre la bonne démarche.

 

Est-il plus avantageux d’acheter un hÉlicoptÈre au Canada ou aux États-Unis ?

L’achat d’un hélicoptère au sud de la frontière présente des complications supplémentaires. Pour l’avoir fait un peu plus de 50 fois, je vous dirais qu’il est primordial d’être accompagné par quelqu’un d’expérience. La démarche présente des risques quant à la fiabilité de l’appareil et la validité de sa garantie.

 

Le système de supervision des AMO par Transports Canada, la formation de nos mécaniciens et la connaissance de la flotte rendent l’acquisition d’un hélicoptère presque neuf au Canada beaucoup plus sécuritaire. Même si vous pouvez obtenir un appareil Robinson à un prix légèrement plus bas aux États-Unis, nous vous recommandons fortement d’en faire l’acquisition au Canada : les économies ne valent pas le risque.

fermer
Heures restantes vs. annÉes restantes : comment faire le calcul

Les produits Robinson présentent une vie utile de 12 ans ou 2200h. C’est un point à garder en tête pour choisir un appareil correspondant à ses besoins.

Pour faire un bon choix, il faut déterminer le nombre d’heures et d’années que vous prévoyez voler et prévoir une marge d’erreur. Ces informations permettront d’identifier l’appareil Robinson qui répondra à vos attentes au prix le plus avantageux.

Par exemple : Si vous volez environ 70h/année (la moyenne des propriétaires privés), un R22 ou un R44 de 5 ans ou 1500h serait un excellent choix. Pourquoi? Si vous prévoyez voler 70h par année pendant 5 ans, ça veut dire qu’il faut prévoir 350h d’utilisation. Un tel appareil offre 700h, vous laissant amplement de marge de manœuvre.

fermer
VÉrification de l’historique

Il est essentiel de toujours vérifier la véracité des heures de vol indiquées. Vous devez connaître l’usage de l’hélicoptère et vous assurer de payer un prix représentatifs de la valeur de l’appareil.

 

Il faut faire preuve de vigilance : l’acquisition d’un hélicoptère représente un investissement important et il existe des spécialistes du « tape à l’œil » pour berner les acheteurs moins expérimentés. Il circule de nombreuses histoires d’horreur sur un mauvais achat d’hélicoptère presque neuf : bien que certaines soient fausses ou exagérées, malheureusement, beaucoup s’avèrent vraies.

 

Pour éviter les mauvaises surprises, nous vérifions l’historique des heures de vol de chaque appareil depuis sa sortie de l’usine de Robinson. Cette démarche permet de dresser un meilleur profil de la valeur de l’hélicoptère, un peu comme pour une voiture : un véhicule qui a connu 5 différents propriétaires n’aura pas la même valeur qu’un véhicule à propriétaire unique.

Par exemple : un opérateur privé vend un hélicoptère présentant 1500h après 5 ans. Ça représente une moyenne de 300h d’utilisation par année : pour un pilote privé, c’est énorme (plus de 4 fois la moyenne annuelle !). Il est plutôt probable que l’hélicoptère ait eu une utilisation commerciale pendant 2 ou 3 ans. Bien que ça ne soit pas une mauvaise chose, vous devez savoir que l’appareil a connu plus d’un propriétaire.

 

On rencontre fréquemment la situation inverse : un appareil de seulement 300h, mais 8 ans d’utilisation! L’historique de ces appareils devient très difficile à évaluer : ils présentent donc un plus grand risque. À moins d’être capable de reconstituer précisément les heures volées d’un tel hélicoptère, l’expérience nous indique qu’il vaut mieux ne pas en faire l’acquisition.

fermer
Qui s’est occupÉ de l’entretien ?

Il s’agit de l’élément le plus important pour votre sécurité et pour l’évaluation de l’appareil.

 

Vers les années 1994-1995, le nombre d’accidents d’hélicoptères Robinson R22 était alarmant. Il y a même eu une période ou toute la flotte mondiale de ces appareils s’est retrouvée interdite de vol. Un plan d’action Robinson a été développé, comprenant la formation, certaines restrictions de vol et un programme d’entretien. Robinson a ensuite mis sur pied un réseau de Centres d’entretien approuvés où les mécaniciens doivent suivre une formation spécialisée chez le fabricant. Ces centres appliquent également des programmes d’entretien préventif et n’utilisent que des pièces d’origine.

 

C’est ce plan d’action qui fait que les produits Robinson sont maintenant parmi les plus sécuritaires sur le marché.

 

Pour cette raison, mieux vaut faire l’acquisition d’un appareil qui a toujours été entretenu par un Centre d’entretien approuvé.

fermer
Comment calculer le bon prix

Pour vous donner une référence, nous avons développé une série de tableaux qui calculent le prix moyen des appareils vendus au cours de la dernière année, selon leur utilisation.

 

À moins de situations exceptionnelles, les « deals » n’existent pas lorsqu’on parle d’hélicoptère presque neuf. Tant que le prix demeure dans un écart de + ou – 5% du prix moyen, c’est raisonnable. Si l’écart est plus grand, c’est parce qu’il y a une raison : l’acquisition d’un tel appareil représente alors un risque important.

 

Depuis 1992 nous avons acheté et vendu plus de 100 hélicoptères Robinson, et nous n’avons toujours pas trouvé de « deal » qui ne cachait pas de graves problèmes.

fermer
Bien connaÎtre les coÛts supplÉmentaires

Avant de commencer votre magasinage, vous devez prévoir les coûts supplémentaires qui peuvent s’ajouter au prix d’achat.

  • Visite avec un professionnel : Afin de réduire au minimum vos risques, il est recommandé d’être accompagné par un professionnel (comme un mécanicien) au moment d’inspecter l’hélicoptère. Prévoir les honoraires et les frais de déplacement et de séjour.

  • Vérification des titres

  • Frais de transaction : Pour éviter les fraudes, nous vous recommandons de déposer votre argent dans un compte en fidéicommis (en « trust ») : c’est particulièrement vrai si votre hélicoptère se trouve dans un autre pays. L’AOPA offre ce genre de service.

  • Document juridique : S’il y a lieu.

  • Transport de l’hélicoptère

  • Frais d’importation : Pour un hélicoptère neuf, ce coût est généralement standard. Par contre, il peut varier beaucoup dans le cas d’un hélicoptère presque neuf. La première fois qu’un appareil entre au Canada, tous ses documents doivent être examinés

  • Imprévus : Toujours prévoir un fonds d’urgence pour les imprévus.



fermer
Est-ce que Ça vaut la peine d’Être accompagnÉ par un spÉcialiste ?

Comme pour l’acquisition d’une voiture ou d’une maison, c’est votre expérience dans le domaine qui dicte la bonne réponse. S’il s’agit de votre première acquisition, mieux vaut être accompagné par quelqu’un d’expérience pour surveiller vos intérêts. Un hélicoptère représente un investissement important et un professionnel d’expérience réduira vos risques de commettre une grave erreur.

fermer
Un Robinson presque neuf est-il protÉgÉ par une garantie ?

La garantie demeure valide sur un hélicoptère relativement récent (12 ans ou 2200h).

Attention cependant : si l’appareil a été acquis par l’entremise d’un revendeur non-autorisé, la garantie n’est pas valide au Québec.

 

Si l’hélicoptère a toujours été entretenu dans un Centre d’entretien approuvé, vous n’avez pas à prévoir de budget supplémentaire pour la réparation pendant sa vie utile.

La certification Robinson (12 ans ou 2200h) est très réaliste. Quand approche la remise à jour, nous devons livrer les appareils à Los Angeles, et la quasi-totalité s’y rend en vol. Jusqu’à la fin les hélicoptères Robinson demeurent en bon état : le coût d’entretien ne monte pas en flèche avec l’âge.

fermer
Conclusion

Nous espérons que ce document vous aura aidé dans votre démarche. Si vous avez d’autres questions, n’hésitez pas à communiquer avec nous: nous serons heureux de vous conseiller.

 

Si vous préférez confier la vérification à des spécialistes, nous avons développé un programme de certification qui valide chacun de ces points pour sécuriser votre transaction.

 

L’acquisition d’un hélicoptère demande de l’expérience et du temps. Il est important de travailler avec un spécialiste, ou tout au moins, acheter d’un distributeur reconnu. Vous vous éviterez beaucoup de problèmes.

 

En attendant de vous rencontrer, je vous souhaite la bienvenue dans le monde exaltant de l’hélicoptère !

fermer